Helium

Helium Prime est une application en deux parties:


  • La première est une application mobile configurable pour les patients qui souhaitent pouvoir prendre rendez-vous dans un service de radiologie ouvert après les heures normales, c’est-à-dire de 17h à minuit. La cible étant l’ensemble des personnes qui souhaitent un rendez-vous dans des délais raisonnables ou qui n’ont pas le temps de se rendre dans un centre de radiologie dans les heures normales, c’est-à-dire entre 9h et 17h.
  • La seconde partie est un back-office qui permet aux professionnels et radiologues de gérer l’application, de la configurer mais aussi d'afficher l'ensemble des rendez-vous.

L’application mobile est une application web encapsulée, permettant d’être présente sur les stores. Nous passons via un service validé par Apple, qui est très regardant par rapport à cela.

L’application permet aux utilisateurs de commencer par choisir s’ils ont déjà un compte ou pas. Afin de faciliter le fonctionnement, les coordonnées et création du compte ne sont font qu’à la fin si l’utilisateur n’en a pas. Il faut que celui-ci puisse aller à l’essentiel.

Si l’utilisateur a reçu un code de son médecin traitant, il peut l’indiquer, cela lui ouvrira des plages en plus. Les médecins traitants reçoivent un code via une demande email. Le but est de soutenir les médecins traitants et inversément.

Le patient peut ensuite choisir le type d’imagerie pour lequel il a besoin d’un rendez-vous. En fonction des disponibilités des appareils et des professionnels nécessaires, l’application lui propose tous les prochains rendez-vous disponibles, par institution. L’ordre des institutions, si la localisation est donnée, se fait de la plus proche à la plus lontaine. Les institutions sont configurables dans le back-office.

Le patient peut ensuite répondre aux questions liées aux contre-indications. Celles-ci sont également configurables dans le back-office. Les contre-indications peuvent bloquer l’inscription. Un porteur de pacemaker par exemple ne peut pas être vu dans une consultation normale.

Le patient prend ensuite une photo de sa prescription. Celle-ci est uploadée ensuite vers le serveur.

Les données du patient, ou de son proche peuvent ensuite être encodées. Le système calcule le cout global et propose un blocage de pré-paiement, via une intégration Stripe. Le but est d’éviter les plaisantins qui bloqueraient des plages à la place de vrais patients. Le blocage est libéré quand le patient vient. Lorsque le pré-paiement est effectué, le patient reçoit un QR Code qui l’aidera lors de sa venue à l’hôpital.

Le patient recevra une validation par les professionnels que tout est correct, que la prescription correspond et que le patient peut se présenter à la date prévue. La validation passe par une notification. Si nécessaire, le professionnel peut poser également une question au patient, qui sera également averti via notification. Ils peuvent également appeler si nécessaire.

Deux jours avant la date du rendez-vous, le patient reçoit de l’information (pdf, videos) relatifs à ce que va se passer une fois qu’il sera en salle. Cette information est importante d’une part pour donner les instructions au patient, et d’autre part pour le déstresser. En effet, ces actes peuvent être sources de claustrophobie, mais peuvent aussi nécessiter des piqures.

Le jour même, le patient se présente avec son smartphone. Il scanne son QRCode à la borne, et peut mettre sa carte d’identité. Cela permet de valider l’adresse et les informations de manière officielle. De plus, le patient peut utiliser sa photo s’il souhaite ne pas être appelé dans la salle mais plutôt qu’on vienne le chercher.

De même, il va pouvoir recevoir la photo de la personne qui viendra s’occuper de lui en salle.

Une fois installé, un technicien viendra le chercher pour s’occuper de lui. L’application mobile pourra encore simplement lui demander un questionnaire de satisfaction.

Le back-office permet aux professionnels de configurer l’ensemble de l’application, qui se répercute dans l’application mobile, de gérer l’ensemble du flux, d’avoir des gestion des présences et absences, des annulations, des questions, des worklistes, etc…

L’ensemble est en React Native, avec un back-office en .NET, base de données en SQL Server, et l’ensemble fonctionnant via webservices en Tier 3. L’application est multi-lingues.